mercredi 30 septembre 2009

Expo graffiti


Comme les photos sont interdites à l'intérieur, il est toujours possible de prendre en photo le travail des grapheurs sur la palissade extérieure.


Pour les enfants et ados.
Dans le cadre de l'exposition, la Fondation Cartier pour l'art contemporain invite les enfants et ados à une découverte originale de l'art d'aujourd'hui au travers d'ateliers proposés les mercredis et samedis après-midi.


Il est fortement recommandé de s'inscrire à l'ouverture des réservations, soit un mois avant la date de l'atelier, pour avoir de la place (à la date d'aujourd'hui, tout est complet pour le mois d'octobre).
Résa au: 01 42 18 56 67.
xx
L'expo va être prolongée jusqu'à fin décembre ainsi que les ateliers, en fonction de la disponibilité des animateurs.


Les ateliers et stages :
- Graff' sonore, samedis 3 octobre et 21 novembre à 15h. De 6 à 10 ans, durée 1h30. Les enfants interprètent en musique l'oeuvre de leur choix à l'aide d'une palette de sons liés au graffitti. Les morceaux sont ensuite réunis dans un CD qui est envoyé aux enfants.

- Tag Textile, mercredi 7 octobre à 15h. De 6 à 8 ans, durée 1h30. A l'aide de tissus thermocollants, de patch, de peinture pour textile, les enfants customisent un vêtement façon tag, dans la pure tradition du street art. Chaque enfant apporte un vêtement à customiser.
- Graff' gravé, mercredi 14 octobre et samedi 28 novembre à 15h. A partir de 7 ans, durée 1h30. Sur une plaque de mousse, les enfants dessinent et gravent des graff' puis les impriment, découvrant ainsi les principes de la gravure, de l'imprimerie et de l'inversion du dessin.
- 25 images/seconde pour un graffiti, mercredi 21 octobre à 14h et samedi 14 novembre à 15h. Atelier cinéma pour les 9 à 11 ans, durée 3h. Les enfants réalisent un mini-documentaire sur l'exposition. Par groupe de trois, ils sont tour à tour réalisateurs, cadreurs, monteurs, puis choisissent la musique. Leur film sera visible sur fondation.cartier.com
- Fresque sucrée, samedi 24 octobre et mercredi 18 novembre à 15h. A partir de 6 ans, durée 1h30. Les enfants utilisent les techniques de la pâtisserie pour expérimenter le lettrage et le recouvrement. A la fin de l'atelier, ils pourront déguster la fresque créée en commun.
- Stage graffiti, mardi 27 et mercredi 28 octobre et lundi 2 novembre à 15h. 2 ateliers de 1h30 et un atelier de 3h. A partir de 12 ans. Les enfants sont invités à dessiner et se familiariser avec les techniques de la peinture à la bombe. Le dernier jour, ils réalisent une fresque collective à grande échelle sur des panneaux de bois dans le jardin de la Fondation Cartier.
- Hi, my name is, samedi 7 novembre et mercredi 25 novembre à 15h. A partir de 8 ans, durée 1h30. Après avoir découvert l'univers du graffiti, les enfants se choisissent un pseudonyme. Grâce au dessin, au découpage, au collage et au coloriage, ils élaborent sur papier des lettrages colorés qu'ils emporteront chez eux.
- Initiation au graffiti, mercredi 11 novembre à 15h. A partir de 7 ans, durée 1h30. En s'inspirant des règles et des codes du graffiti, les enfants expérimentent le travail sur les lettres et les personnages : dessin et mise en couleur avec peinture acrylique, feutre, aérosol, fonds et pochoirs. Prévoir une tenue "peinture".
xxxx

Expo Né dans la rue - Graffiti à la Fondation Cartier du 7 juil. au 9 nov. 2009. Prolongée jusqu'à fin décembre.

Continuer

mardi 29 septembre 2009

Do it yourself... with your kids


Pourquoi ne pas associer les enfants à la création d'une pièce de mobilier gaie et personnalisée ? Voici une idée originale réalisée par Vogue Living Australia. Un vieux canapé ou fauteuil recouvert de toile claire fait office de toile blanche pour des artistes en herbe. Plusieurs
couches de vernis transparent appliquées sur les dessins au feutre permettent ensuite de les fixer et de protéger l'œuvre, tout en apportant un finish brillant.
xx
Pour un jour de pluie où vous ne saurez pas comment occuper les enfants...
xx
xx
Continuer

lundi 28 septembre 2009

Déco zen en bois flotté


Le bois flotté m'est comme une petite madeleine. Dès que j'observe une pièce de mobilier créée avec ce matériau, je perçois le murmure des vagues mélé à celui du vent sur une plage déserte avec vue dégagée sur l'océan. Je ressens alors un calme agréable m'envahir.
xx
La patine obtenue par le long travail de l'eau rend la matière très esthétique.
xx
Lorsqu'il est transformé en objet fonctionnel, le bois flotté a tout pour séduire.
xx

Voici une société qui crée exclusivement des pièces de mobilier en matières naturelles. Rien que l'ambiance du site vaut le détour:











La Redoute distribue trois modèles de l'entreprise via son catalogue AM-PM, dont une console et un paravent (la troisième pièce étant un lampadaire) :x
xxx
Modèles Bleu Nature.
Continuer

Collier d'inspiration africaine

Voici un collier qui a une âme africaine.



Il a été réalisé avec des perles de bronze provenant d'anciens colliers africains (origine Ethiopie et Mali) trouvées au marché aux puces de la Porte de Vanves. J'y ai rajouté des perles en bambou de corail rouge.

Le stand de "mon fournisseur":




Continuer

vendredi 25 septembre 2009

L'art du foulard

On a à priori toutes un joli foulard - ou une étole sympa - qui sommeille au fond de son armoire. Pourquoi ne pas l'en ressortir alors qu'il donne une allure folle - et imprime une touche romantique ou rock à n'importe quelle tenue - pour peu qu'on l'attache avec imagination.

Allure romantique avec cette étole nouée à la manière d'une lavalière. Faliero Sarti.


A l'occasion du 20ème anniversaire de son châle, Hermès cherche à lui insuffler une nouvelle vie en lui donnant davantage de fonctions dans sa nouvelle collection. Version casual, dans les cheveux façon "mama africaine" ou baba cool, en ceinture et même porté en top ou en robe, il répond à toutes nos envies. L'enseigne française, ancrée dans le luxe et la tradition, modernise l'image du châle en suggérant de nouveaux usages qui vont nous inciter à le ressortir du placard.
http://www.puretrend.com/rubrique/style_r13/l-art-de-porter-le-foulard-hermes_a35722/1/m10


Neo-BCBG. Hermès.


Porté à la garçonne. Carré imprimé 60's de Tara Jarmon.


Façon collier. Epice.

gg
Hermès joue la carte du chic décontracté en superposant des foulards. Le premier est ajusté en cheich, soit en triangle, pointe vers le bas, et celui du dessus, noué grossièrement. Le résultat : une tenue chic, faussement négligée.
J'ai deux beaux foulards rouge, un Hermès et un Nina Ricci, que j'imagine très bien portés de la sorte. Ils vont enfin pourvoir émerger de mon placard où ils sont restés reclus de nombreuses années; ils ne le méritent pas tellement ils sont flamboyants, mais leur côté dadame me bloquait.
gg
Hermès

Pourquoi ne pas se lâcher comme le suggère Hermès et faire un top de foulards. Pour ça, il suffit de lier par les coins deux tissus entre eux. Le résultat est osé mais fait son petit effet en soirée.
Un jour j'avais imaginé porter un foulard en guise de top, mais le résultat me semblait trop voyant et sexy, si bien que je n'ai jamais osé sortir ainsi (imaginez, il y a de nombreuses années, dans une petite ville de province).
gg

Hermès


Le foulard aussi peut mettre en valeur une jolie taille, noué en ceinture, sur un pantalon ou sur un manteau, soit pile dans la tendance 2009-2010. Je sens que je pourrais oser, même sur un manteau. Le foulard coloré égaye étonamment une tenue sombre.

Emilio Pucci



Hermès


Après le paréo, en été, qui se fait robe, c'est au tour du foulard de jouer ce rôle, en hiver. Rien de plus simple : un noeud derrière le cou et le tour est joué. Par contre, il faudra là un modèle XXL...

Hermès

http://www.lexpress.fr/styles/diapo-photo/styles/mode-beaute/mode/l-art-de-nouer-son-foulard-en-9-lecons_785654.html


Continuer

Encore des petits trous

Les clous, oeillets, rivets... sont de retour. J'avais craqué dans les années 90's pour le trench à oeillets des E2 pour Ramosport, mais il n'y avait pas eu de passage à l'acte. J'aurais pu me rabattre sur le modèle de La Redoute, plus accessible, mais j'avais également laissé filer... Régulièrement depuis - une fois par semestre environ - lorsque je le vois porté, que j'admire des vêtements cloutés ou rivetés, que je m'imagine un superbe trench, son image me traverse l'esprit et je me dis: "un jour viendra..."

Veste E2 pour la Redoute, cr.: Le Blog de Betty


Cette tendance rock revient. La collection de Christopher Kane pour Topshop est un régal. Pas de trench mais de belles pièces qui en mettent plein la vue.

Pantalon à oeillets Roberto Cavalli très 80's:

Continuer

mardi 22 septembre 2009

Expo "Vogue Covers 1920-2009" sur les Champs Elysées à partir du 1er octobre

Kate Moss by Paolo Roversi, March 1994

Chouette une expo sur la mode juste à côté! Owl, an exhibition about fashion edition just around the corner!

Vogue fête ses 90 ans (sa première publication remonte à 1920) en exposant ses plus belles couvertures sur les Champs Elysées, du 1er octobre au 1er novembre 2009. Vogue celebrates 90 years of existence (the magazine was first issued in 1920) and exhibits its best covers on the Champs Elysees, from October, the 1st to November, the 1st, 2009.

80 couvertures (pourquoi pas 90 ?), signées par les plus grands photographes seront présentées à l'occasion de cette rétrospective : Benito, George Lepape, Bakst, Christian Bérard, David Hockney, Horst P. Horst, Man Ray, Hoyningen-Huene, Guy Bourdin, Helmut Newton, Cecil Beaton, William Klein, Bruce Weber, Mario Testino, Patrick Demarchelier, Mert & Marcus, Edward Steichen, Robert Doisneau, Richard Avedon, Irving Penn, Joan Miró, Andy Warhol, Salvador Dali, etc. 80 covers (why not 90 ?), signed by the greatest photographers will be presented during this retrospective exhibition: Benito, George Lepape, Bakst, Christian Bérard, David Hockney, Horst P. Horst, Man Ray, Hoyningen-Huene, Guy Bourdin, Helmut Newton, Cecil Beaton, William Klein, Bruce Weber, Mario Testino, Patrick Demarchelier, Mert & Marcus, Edward Steichen, Robert Doisneau, Richard Avedon, Irving Penn, Joan Miró, Andy Warhol, Salvador Dali, etc.

Quelle brochette d'artistes... et pas seulement de la photo de mode! What a bunch of artists... and not only of fashion photography!


Kate Moss by Mario Testino, Nov. 2004

Je suis prête à prendre les paris qu'il y aura au moins une couverture avec Kate Moss... RDV le 1er octobre. I bet there will be at least one cover with Kate Moss... To be checked on Oct. the 1st.

Kate Moss by Craig Mc Dean, Dec. 2005

Credits: archives Vogue

Continuer

Eclettica by Sheela Goh

Waouh, c'est tout simplement sublime ce que crée cette jeune femme! Wow, it's simply gorgeous what this young woman creates!



Continuer

Une expo pour le week-end prochain: "Né dans la rue - Graffiti" à la fondation Cartier

Comment donner de mauvaises idées aux enfants... How you can give bad ideas to your kids...

Redbird in the Bronx - Jon Naar

La démarche de présenter des graffiti dans le cadre d'expositions officielles (Grand Palais, Fondation Cartier) me semble particulièrement subversive. Ces expositions légitimisent en quelque sorte le tag puisqu'elles l'élèvent au rang d'art. Comment ensuite avoir un discours répressif à l'encontre des taggeurs (et expliquer aux potentiels taggeurs que ce n'est pas une bonne idée) ? Official exhibitions presenting graffiti (at Grand Palais, Fondation Cartier) are somehow subversive for they legitimize tags as they turn them into pieces of art. How can then one have a repressive speach against graffiti artists (and explain to potential ones that this is not a good idea)?

Cela est sans doute la preuve que les mécènes - tout comme l'art - sont libres... This is probably evidence that patrons - just like art - are free ...

Quoi qu'il en soit, si les expos inspirent les taggeurs à créer de façon plus originale, plus colorée, j'y vois un intérêt pour nos rues grises et nos villes trop tristes. Whatever, if exhibitions inspire graffiti artists towards creating more original and more colorful tags and paintings, it's probably a good thing for our grey streets and too sad cities.

Je souhaite ardemment développer la fibre artistique des enfants et comme je pense qu'ils seront sensibles à l'expo, je vais les y emmener. Tant pis si c'est les pousser un peu vers cette forme d'expression subversive... I fervently hope to help the kids develop their artistic sensibility and since I think they'd like the exhibition, I'll have them come with me. Too bad if it's an incentive to this subversive form of expression ...

Vitche - Sao Paulo, Brésil

Exposition "Né dans la rue - Graffiti" à la fondation Cartier. Après T.A.G. au Grand Palais, c’est au tour de la Fondation Cartier de mettre en lumière la street culture et le mouvement graffiti. Exhibition "Born in the Streets - Graffiti" at the Fondation Cartier. After T.A.G. at the Grand Palais, it's the turn of the Fondation Cartier to highlight the street culture and graffiti movement.

http://www.enmodefashion.com/art/ne-dans-la-rue-graffiti-a-la-fondation-cartier

Continuer

jeudi 17 septembre 2009

Les plastrons: la tendance des bijoux XXL

Lanvin


Louis Vuitton


Lanvin


Lanvin

Gucci

Marni

Marni



Lanvin

Continuer